Je suis bien stressée en ce moment (oui, je parle comme ma grand-mère!) Mes nerfs sont à fleur de peau, je suis hypersensible à tout ce que l'on me dit, hyper-angoissée, hyper-émotive (le choc pour certains de me voir pleurer, moi qui ne verse jamais de larmes), hyper-pas bien quoi. J'ai une grosse décision à prendre pour le mois de Septembre, et je suis terrifiée à l'idée de choisir la mauvaise. D'ailleurs, je suis incapable de prendre de décision en ce moment, importante ou non. Même en cuisine..

cheesecake_poire_amandes_002

J'avais trouvé des belles poires (qui dégageaient un parfum a tomber!), mais ça faisait un moment que j'avais envie d'utiliser ma poudre d'amande (=>tarte bourdaloue, financiers, macarons..) et j'avais aussi acheté plein de cream cheese Philadelphia pour un cheesecake. Je veux bien croire que je suis gourmande, mais pas au point de faire trois desserts le même jour (a moins d'avoir besoin d'une excuse d'être pliée en quatre dans mon lit avec une crise de foie ;) ) Solution rapide et efficace donc: combine des trois!

J'ai utilisé de la ricotta pour un peu de légèreté, et de la Philadelphia pour le coté crémeux. Mes poires étaient très mures (voir => pas esthétiques du tout, après plusieurs jours de chaleur!), je les ai tranchés finement et cuites au micro-ondes avec un peu de sucre et de cannelle (et d'eau), puis disposés sur un fond de petits beurres. La poudre d'amande ajoutée dans l'appareil a cheesecake et le tout pour un résultat qui m'a vraiment plu!

cheesecake_poire_amandes_003

---

Ingrédients:
- 70g de petits beurres
- 40g de beurre fondu
- 1/2 c. à café de cannelle

- 250g de ricotta => température ambiante
- 400g de cream cheese (Philadelphia) => température ambiante!! (c'est importante pour un plus beau résultat, il y a moins le choc du chaud et froid)
- 3 oeufs
- 30g de poudre d'amandes
- 120g de sucre
- quelques gouttes d'essence d'amande amere
- 3 poires bien mures
- cannelle et sucre à votre goût pour les poires

Comment faire:
1. Épluchez et coupez les poires en fines lamelles. Saupoudrez de cannelle et de sucre (à votre goût) et cuisez au micro-ondes jusqu'à ce que les poires soient tendres. Laissez refroidir.
2. Préchauffez le four à 180 degrés C. Écrasez les petits beurres et ajoutez la cannelle et le beurre fondu. Versez dans un moule à charnière (18 cm pour moi), le fond recouvert de papier sulfurisé, et pressez le mélange de biscuit au fond. Mettez à cuire au four 10 minutes puis laissez refroidir.
3. Baissez la température de votre four à 165 degrés C. Battez la ricotta et la philadelphia un minimum nécessaire jusqu'à ce que le tout soit lisse. Ajoutez le sucre et la poudre d'amande et rebattez. Continuez en ajoutant les oeufs un à un.
4. Égouttez les poires de leurs jus et les étaler sur le fond de petits beurres. Versez l'appareil à cheesecake sur les poires et enfournez 1h15 (moi j'ai mis que 1h et c'était pas assez, c'est pour ça que le milieu est un peu TRÈS crémeux ;) ) Quand le gâteau a fini de cuire, éteindre le four mais laissez le cheesecake a l'intérieur quelques heures, puis retirer du four et mettre au frigo au moins une nuit.. dur dur d'être patiente!!

---

cheesecake_poire_amandes_005

Verdict: Il est très bon! Crémeux, mais pas trop lourd, et un goût d'amande subtil avec un lit de poires à la cannelle sur le fond. La prochaine fois, je ferais avec des Bastognes, mais il n'y en a pas ici :(   Je l'ai pas fais cuire assez, donc le milieu est très fondant/crémeux (comme dans la photo!), pas grave, j'aime le crémeux ;)  (je sais pas si j'ai utilisé le mot crémeux assez de fois là ;-) )

Et je crois que mon cheesecake m'a éclairci les idées (j'avais écris la première partie du billet pendant que le cheesecake cuisait!).. j'ai pris ma décision. Enfin. Pas sans larmes (grrrr). Pas sans avoir appelé ma maman (re-grrr). Pas sans que mon psy m'ait appelé (triple grrrr). Mais j'y suis parvenue.

Direction Nantes, les études, mes peurs... mais il faut bien affronter ses peurs un jour non? On peut pas fuir toute notre vie, et avoir peur d'échouer, car le pire des échecs c'est de ne jamais rien tenter...