Tout a commencé hier matin quand je suis partie à la quête d'agar-agar. J'en avais ras-le-bol d'en entendre parler sans cesse sur les blogs sans l'essayer de mon propre chef ;-) Donc, petite viré dans le centre ville (de toute façon, j'y fais du shopping ou du lèche-vitrine souvent le samedi!).. direction un magasin bio. Je rentre et mes yeux s'élargissent, mon menton commence a tomber ... j'y reste un bon bout de temps à regarder tous les produits et à chercher en vain l'agar-agar. Finalement, le patron vient vers moi (NON !! je parle toujours pas mieux Allemand depuis la semaine dernière!) et de je-ne-sais-quel-miracle j'arrive à lui faire comprendre que je veut de l'agar-agar (remarquez, agar-agar en Allemand c'est agar-agar ;-) ).

Duo_Chocamel_et_Baileys_005

Mon trésor trouvé, je décide de continuer mon tour en ville... je remonte la rue d'un pas rapide, traverse la route évitant un bus de justesse et mon regard se pose sur une fille (ou femme plutôt, la vingtaine). Pas de raison particulière, je regardait son pantalon et ses bottes. De là, mon regard passe au petit qui était sur les épaules du mec avec elle, et c'est ainsi que j'ai aperçu en éclair le visage de ce gars... c'était Marcel (ou du moins, j'en suis presque certaine)!!! Marcel, celui sur lequel j'ai bavé pendant 3 mois qui a inspiré ma mousse Nutella/beurre de cacahuètes.. Oui, apparament il aurait un femme et un petit. Décidément, j'ai le chic, parce que mes deux derniers copains avaient des gosses. Je dois les attirer, faut croire...

Raison numéro deux pour ce dessert, une de mes soeurs, la plus grande (mais qui est quand même plus jeune que moi!). Elle est partie pendant 4 jours a Brest, de jeudi à aujourd'hui, pour faire le championnat de France de gymnastique. Comme je ne pouvais pas être la pour l'encourager, c'est ma manière de lui souhaiter bonne chance et de la féliciter de mon cote de l'Europe ;-) Alors évidemment, à cette heure ci, elle doit avoir termine, et je vais l'appeler ce soir pour savoir les résultats, je vous tiendrai au courant!

Assez papoté, ce dessert est tout simple, j'étais inspiré par l'agar-agar et du chocolat blanc au pépites de fraise ;-)

Mousse_chocolat_blanc_peptites_fraise_004Mousse_chocolat_blanc_peptites_fraise_003

Je retire tout, le dessert a raté, j'ai du mal doser l'agar-agar et pour bien finir les choses, ma camera a decidé de se vider de ses batteries quand j'allais quand même tenter des photos....donc, je me suis referée à un dessert que j'ai fait il y a pas très longtemps, dans ma phase Baileys ;-)

Ingrédients:
- 5 Bastognes
- 10g de beurre fondu

- 10cl de crème liquide entière
- 5 c.à soupe de Baileys
- 1 feuille de gélatine
- 20g de sucre

- 10cl de crème liquide entière
- 80g de chocolats à la crème caramel (des oeufs de pâques pour moi ;-) )
- 1 blanc d'oeuf
- 1 feuille de gélatine

Comment faire:
1. Préchauffer four à 180 degrés C. Écraser les Bastognes et y mélanger le beurre fondu. Presser au fond d'un moule à fond amovible (moule pour cheesecakes, le mien faisait 10cm, c'est pour ça que les portions sont un peu plus petites!!), recouvert de papier sulfurisé (parce que ça rends le démoulage plus propre et facile). Cuire 10 min.
2. Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
3. Pour la mousse Baileys: Chauffer le Baileys et y faire fondre une des feuilles de gélatine que vous avez égouté. Monter 10cl de crème en chantilly et y ajouter le sucre.  Ajouter le liquide Baileys/gélatine jusqu'à ce tout soit bien mélangé. Étaler sur le fond de tarte et mettre au frigo.
4. Pour la mousse chocamel: Chauffer le reste de la crème au micro-ondes et y faire fondre le chocolat au caramel. Égouter la deuxieme feuille de gélatine et la faire fondre dans le mélange. Monter le blanc d'oeuf en neige avec une pincée de sel. Incorporer au mélange chocolat/caramel.
5. Étaler sur la couche de mousse Baileys et remettre au frigo quelques heures avant de servir ;-)

Duo_Chocamel_et_Baileys_003

---

Bon, après tout, le weekend se termine pas si mal... mais quand même, va falloir que je révise mes choix des garcons - sans nana, sans enfants... la vie est dure!!!